L'UJPLA POUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES, LA PROMOTION D'UNE PRESSE LIBRE, INDÉPENDANTE ET CRÉDIBLE EN AFRIQUE.

Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes : l’Ujpla appelle au strict respect de la vie et de la sécurité des journalistes.

En ce jour du 2 novembre qui marque partout dans le monde, la ” JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FIN DE L’IMPUNITÉ POUR LES CRIMES COMMIS  CONTRE LES JOURNALISTES “,

l’ ujpla ( union des journalistes de la presse libre africaine) dont l’objectif premier est la défense de la sécurité des journalistes en Afrique,  voudrait tout d’abord,  saluer et s’incliner devant la mémoire des confrères tués,  disparus, malmenés torturés,etc,  en Afrique et dans le monde.

L’ujpla se joint à  toutes les organisations professionnelles de journalistes,  les organisations non gouvernementales des  droits de l’homme,  la société civile africaine et mondiale, etc, pour appeler au  strict respect, partout,  de la  vie et de la sécurité des journalistes sur les lieux de reportage et en dehors.

L’ujpla,  organisation continentale engagée pour la promotion de la liberté de la presse,  prie tous les États , les gouvernements,  les pouvoirs publics, etc, de tout mettre en œuvre afin de faciliter et permettre le libre exercice par les journalistes de leur métier dans le respect total de leur sécurité physique et morale.

Enfin, l’ujpla exhorte tous les pouvoirs publics africains à  faire la lumière sur tous les crimes  commis contre des journalistes et à traduire leurs auteurs devant les juridictions compétentes afin que le droit soit dit et que la justice se fasse en toute impartialité et transparence.

Fait à  Abidjan le lundi 2 novembre 2020.

Pour l’Union des journalistes de la presse libre africaine ( U.J.P.L.A)

Le président

Yao Noel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page