L'UJPLA POUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES, LA PROMOTION D'UNE PRESSE LIBRE, INDÉPENDANTE ET CRÉDIBLE EN AFRIQUE.

Déclaration : L’UJPLA condamne l’atteinte à la sécurité des journalistes et à la liberté de la presse

Des journalistes brutalisés et leur matériel endommagé le jeudi 3 juin 2021 au siège du PDCI-RDA

L’Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA) a appris avec regret que des journalistes de la presse nationale et internationale ont été pris pour cible le jeudi 03 juin 2021 par de présumés jeunes membres de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (JPDCI).

Les reporters ont été conviés au siège du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à Abidjan-Cocody pour couvrir une rencontre entre le ministre de la Réconciliation nationale M.  Bertin Kouadio Konan et le Secrétaire exécutif du PDCI, M. Maurice Kakou Guikahué.

Certains confrères dont François Hume Ferkatadji de Radio France Internationale (RFI) et l’équipe de la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) ont été bastonnés et molestés, quand d’autres ont vu leur matériel de travail endommagé.

L’UJPLA déplore vivement et condamne cette atteinte intolérable à la sécurité des journalistes  et à la liberté de la presse.

  L’UJPLA demande que les auteurs de tels actes  soient recherchés et traduits devant les organismes compétents.

L’ U.J.P.L.A  rappelle à la direction du PDCI que la sécurité des journalistes conviés à son siège pour couvrir une activité, lui incombe principalement.

L’UPLA exprime enfin  son soutien, sa solidarité et sa compassion aux journalistes et rédactions victimes.

Fait à Abidjan le 03 juin 2021

Le Président de L’Union des journalistes de la presse libre Africaine ( UJPLA).

Yao Noel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page