L'UJPLA POUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES, LA PROMOTION D'UNE PRESSE LIBRE, INDÉPENDANTE ET CRÉDIBLE EN AFRIQUE.

La section Côte d’Ivoire de l’UJPLA installée à Bouaké

Photo de famille de la section nationale installée de l’UJPLA en compagnie de son président internatinale et autorités administratives

Bouaké – Le président du bureau international de l’Union des journalistes de la presse libre africaine, Yao Noël, a procédé samedi 16 octobre 2021 à Bouaké à l’installation officielle de la section Côte d’Ivoire de cette organisation de promotion de la liberté de la presse en Afrique.

Yao Noël, Président international de l’UJPLA

Cette section, la toute première à être installée, est présidée par Traoré Abou, ancien présentateur du journal de 20h sur la radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI). Ce dernier, a pris l’engagement d’accomplir sa mission avec dévouement et détermination pour permettre aux journalistes d’exercer leur profession en toute liberté sur le sol ivoirien.

Traoré Abou, nouveau président de la section Côte d’Ivoire de l’UJPLA (centre)

L’ancien journaliste du quotidien pro-gouvernemental Fraternité Matin, El Hadj Youssouf Sylla, a assuré le président Traoré Abou du soutien de l’association des journalistes seniors de Côte d’Ivoire (Le Cénacle) dans la conduite de sa mission.

Pour leur part, le représentant du ministre de l’équipement et de l’entretien routier, Kramo Kouassi, et celui du ministre délégué chargé de l’intégration africaine, Erick Bayala, ont félicité les pères fondateurs de l’UJPLA, notamment, son président international, Yao Noël. Ils ont, par ailleurs, souhaité que cette organisation panafricaine connaisse un succès retentissant afin que se renforce en Afrique une presse réellement libre et éclairée qui puisse favoriser la bonne gouvernance.

Portée sur les fonts baptismaux en août 2020 par plusieurs journalistes africains, l’UJPLA a pour objectifs de promouvoir la liberté de la presse et d’assurer la protection des journalistes en vue du repositionnement international de l’Afrique sur l’agenda mondial à travers l’intégration africaine et le développement des états.

rkk

(Source AIP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page