L'UJPLA POUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES, LA PROMOTION D'UNE PRESSE LIBRE, INDÉPENDANTE ET CRÉDIBLE EN AFRIQUE.

DÉFENSE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE ET DE LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES DANS LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

.


Abidjan, 5 mars 2022 –

L’Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA) tient tout d’abord à rappeler qu’elle a pour objectifs fondamentaux : la protection et la promotion de la liberté de la presse, la sécurité des journalistes en Afrique et hors d’Afrique, “lorsque le sort des journalistes africains y est en jeu ou mêlé.”

L’UJPLA exprime sa préoccupation face vote de la nouvelle loi en Russie qui prévoit une peine de prison pouvant aller jusqu’à 15 ans pour ceux qui diffuseraient des informations allant à l’encontre des positions du gouvernement russe sur la guerre en Ukraine. Le projet de loi a été adopté le 4 mars 2022 par les deux chambres du parlement russe et immédiatement promulgué.

L’UJPLA déplore le fait que cette loi criminalise la diffusion des informations que la Russie considère comme des “mensonges” sur l’armée.

L’UJPLA dénonce par ailleurs d’autres mesures prises en Russie , telles que le blocage de Facebook, des médias sociaux et de plusieurs médias russes indépendants et étrangers.

Pour l’UJPLA, ces mesures privent des centaines de millions de personnes d’informations fiables et de couverture d’une crise qui, d’une part, a eu un écho sur le continent africain d’où sont originaires de nombreux migrants fuyant le conflit, et d’autre part, met en péril la paix voire la survie de notre planète.

L’UJPLA souhaite exprimer sa solidarité avec les médias et les journalistes concernés, dont certains ont vu leurs moyens de subsistance affectés, voire supprimés.

L’UJPLA regrette que certains reporters, y compris des journalistes africains couvrant la crise, soient ainsi exposés au risque de poursuites pénales dans cette crise, simplement pour avoir effectué leur travail.

L’UJPLA souligne que l’information indépendante est un élément fondamental de la liberté, au regard des standards internationaux.

UJPLA continuera à défendre la sécurité des journalistes et à faire la promotion d’une presse libre , indépendante et crédible.


Pour l’UJPLA
Le Président
YAO Noël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page