L'UJPLA POUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES, LA PROMOTION D'UNE PRESSE LIBRE, INDÉPENDANTE ET CRÉDIBLE EN AFRIQUE.

Rapport succinct de l’UJPLA, Union des Journalistes de la Presse Libre Africaine relatif à l’interpellation du journaliste d’investigation Noël KONAN – Abidjan ( Côte d’Ivoire)

I) LES FAITS

I-a) La convocation

Le mardi 13 juillet 2022, le journaliste d’investigation indépendant Noël KONAN s’est rendu à la Direction de l’Information et des Traces Technologiques, DTT sise à Cocody-Danga, répondant à une convocation pour ….” affaire le concernant ” suite à une plainte du groupe de banque et assurances NSIA pour diffamation sur les réseaux sociaux.

I-b) L’audition

Après une longue audition de près de 08( huit) heures par l’officier de police judiciaire du service de la Plate-forme de Lutte Contre la Cybercriminalité, PLCC, ce, en présence des organisations de la presse, il a été reproché au confrère KONAN ” les faits de diffamation ” et il a été ainsi placé en garde à vue du 13 au 14 juillet à la police économique ( Abidjan-Plateau ).

Pour rappel, la loi N°2017-867 du 27 décembre 2017 portant régime juridique de la presse en Côte d’Ivoire indique, en son article 89 que : ” la garde à vue, la détention préventive et les peines d’emprisonnement sont exclues pour les infractions commises par voie de presse ou par tout autre moyen de publication sous réserve de touteautredispositionapplicable”.

I-c) Les charges retenues

  • Il s’agit de diffamation .
    Cette charge fait suite à une alerte, un tweet du journaliste le 29 juin 2022. Le mis en cause annonçait (au conditionnel) : ” selon les informations en ma possession, le Sphinx de Daoukro aurait été victime de vol, commis par ses plusieurs de ses collaborateurs, évalué à environ 7 Milliards FCFA. Le Directeur de NSIA Banque de Daoukro débarqué. “

Selon cette alerte , l’ancien Président ivoirien Henri KONAN BEDIE aurait été victime de vol par ses proches collaborateurs chez le Président Bédié à Daoukro ( sa ville natale sise au Centre ivoirien).

Cette annonce avait été aussitôt démentie par la Direction de NSIA Banque dans un communiqué dans lequel elle se réservait le droit de donner une suite judiciaire à cette affaire.

Le journaliste Noël KONAN
a passé la nuit du mercredi à jeudi en garde à vue.

II-)
Les démarches des organisations professionnelles.

Les démarches des organisations de la presse ont abouti à sa libération provisoire ce jeudi 14 juillet 2022.

Toutefois, la procédure judiciaire suit son cours normal avec une convocation à comparaitre le lundi 18 juillet devant le parquet d’Abidjan.


KABRE Yamba, Journaliste indépendant, membre de L’UJPLA ( Union des journalistes de la presse libre Africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page