L'UJPLA POUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES, LA PROMOTION D'UNE PRESSE LIBRE, INDÉPENDANTE ET CRÉDIBLE EN AFRIQUE.

Grand prix UJPLA Patrice Emery Lumumba de la liberté de la presse en Afrique

Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre de la RDCongo, héros national.

I – Note d’introduction explicative du
Grand prix UJPLA Patrice Emery Lumumba de la liberté de la presse en Afrique

INTRODUCTION :

Le Grand Prix UJPLA Patrice Emery Lumumba a pour objectif d’honorer la mémoire de l’ex Premier ministre et héros de l’Independance du Congo, en contribuant à rappeler au souvenir des générations actuelles, la noblesse de son combat dans un environnement marqué par le renouveau du panafricanisme.

Chaque année, ce prix vise à récompenser primordialement des journalistes mais aussi des membres professionnels de la communication qui auront contribué à faire avancer les objectifs de l’Union des journalistes de la presse libre africaine( UJPLA).

PERIODICITE ET LIEU DE LA MANIFESTATION

Le Prix se tient une fois par an.
2021 devrait voir le lancement officiel du Prix par l’organisation de sa première édition.

Celle-ci devrait avoir lieu en République démocratique du Congo ( RDC).
Il est souhaité qu’une édition se tienne tous les deux ans dans une capitale africaine autre que Kinshasa afin de contribuer à implanter le Prix et à mieux promouvoir l’héritage de Patrice Lumumba.

IMPLICATION DE LA FAMILLE LUMUMBA

Il est tout à fait logique d’impliquer la famille Lumumba dans ce projet. C’est la caution morale et la bénédiction que cette famille donne au projet.
A cet égard, l’Union des journalistes de la presse libre africaine a eu des échanges fructueux avec Juliana Lumumba, la seule fille du héros.

IMPLICATION DES ORGANISATIONS PORTANT L’HERITAGE DE LUMUMBA

Il est tout aussi important d’impliquer dans ce projet les organisations, qui depuis de longues années , contribuent à pérenniser l’héritage politique de Patrice Lumumba. Il serait convenable de faire une recherche approfondie afin d’avoir une liste représentative des différents mouvements pro-Lumumba. Les impliquer dans le projet contribuerait vite à mieux faire connaitre le Prix.
Il serait même bienséant d’organiser des rencontres avec ces groups avant l’organisation de la première édition du Prix.
Parmi ces organisations, une priorité pourrait être accordée à « Friends of the Congo », une organisation avec laquelle le coordonnateur du Prix collabore depuis plus d’une décennie dans le cadre d’activités panafricanistes.

CATEGORIES DU PRIX

Diverses catégories qui représenteront plusieurs distinctions décernées.
Cinq catégories au moins sont proposées au départ. Elles incluent celle du meilleur journaliste, celle du reportage le plus risqué, celle qui aura contribué à l’avancement du panafricanisme et des valeurs de Patrice Lumumba, celle du meilleur photographe, celle du meilleur expert en medias sociaux, et celle de la meilleure biographie.
Les récipiendaires devraient recevoir un certificat et une somme d’argent qui sera déterminée le moment venu.

MEDIAS

Afin de donner une plus grande publicité au Prix, il lest suggéré que l’UJPLA s’assure le soutien stratégique des médias africains et non-Africains.

JURY

Le jury est permanent. Il peut intégrer au fil du temps, d’autres membres.
Mais il ne devrait pas dépasser le nombre de 11 jurés.
Le président de l’UPLA, le Secrétaire général, et le Coordonnateur du Prix Lumumba sont d’office membres du jury.
Le Prof. Abdoulaye Bathily est le President du jury. Il a été nommé par le President de l’UJPLA, M. Yao Noel.

FINANCEMENT

Le Grand Prix UJPLA Patrice Lumumba devrait bénéficier d’un fonds qui servira à soutenir son lancement, sa promotion, et sa consolidation.
Des fondations comme Friedrich Ebert devraient être sollicitées pour contribuer au fonds du Prix. Une bonne recherche devrait permettre d’identifier d’autres donateurs potentiels, notamment en Belgique, pays colonisateur du Congo, et dans d’autres pays occidentaux impliqués de près ou de loin dans l’histoire tragique de ce sous-continent.

SITE INTERNET

Le site UJPLA.com devrait subir une légère modification pour que soit inscrite parmi les catégories une page exclusivement dédiée au Prix UJPLA Patrice Lumumba.


II -RÈGLEMENT INTÉRIEUR

L’UJPLA a décidé d’instituer le Grand Prix Patrice Lumumba pour marquer son soutien au combat du nationaliste africain, héros de l’Independance du Congo et pionnier du panafricanisme, Patrice Emery Lumumba.
Par ce Prix, l’UJPLA entend contribuer à préserver l’héritage de Lumumba et à faire connaitre ses nobles valeurs et son intégrité.

SECTION I : Prix UJPLA Patrice Lumumba

Article 1 :

Ce prix devrait primordialement récompenser chaque année des journalistes mais aussi des communicateurs qui auront contribué à faire avancer les objectifs de l’UJPLA.

Article 2 :

Les œuvres journalistiques en compétition devront porter sur des sujets d’intérêt public, notamment des thèmes sur le genre, la justice, la liberté, le panafricanisme, et les valeurs incarnées par Patrice Emery Lumumba.

SECTION II : CONDITIONS DE PARTICIPATION
Article 3 :

Peuvent prendre part au concours les journalistes affiliés à un organe de presse, ou des personnes reconnues comme étant associées à des médias sociaux reconnus.
En conséquence, les blogueurs seront autorisés à participer à la compétition.

Article 4 :

Les œuvres en compétition sont celles produites et diffusées entre deux cérémonies du Prix Patrice Lumumba. Les participants pourront déposer leur candidature au concours au plus tard deux mois avant la cérémonie.
Les dossiers de candidature et les œuvres soumises à compétition doivent être expédiés à info@ujpla.com.
Les œuvres sont réalisées en anglais ou en français.
S’il s’agit des autres langues de travail de L ‘U.J.P.L.A ( arabe, portugais, espagnol), elles devront être dûment traduites en français ou en anglais.

Article 5 :

Toute œuvre en compétition doit respecter les règles d’éthique et de déontologie du journalisme, en particulier le droit à l’image et le respect de la vie privée. Les œuvres qui manqueront d’originalité ou dont la paternité sera faussement réclamée par des concurrents, seront disqualifiées.

Article 6 :

Les candidats au concours ne peuvent présenter qu’une seule oeuvre à l’appréciation du jury.

Article 7 :

Les candidats soumettent leurs œuvres sur les supports suivants :
• Une clé USB pour les œuvres audiovisuelles ;
• Une copie de bonne qualité du journal pour les articles de presse écrite ;
• Une version imprimée en couleur pour les articles de presse en ligne et les blogs avec les liens correspondants.

Article 8 :

Le formulaire de candidature sera disponible sur le site www.ujpla.com.

Article 9 :

Seules les dossiers complets et soumis dans les délais feront l’objet d’examen de la part des membres du jury.

Section IV : Le Jury

Article 10 :

Le jury est permanent. Il peut intégrer au fil du temps d’autres membres. Mais il ne devrait pas dépasser le nombre de 11 jurés.

Article 11:

Ci-dessous les noms des membres du jury:

Président :

Abdoulaye Bathily
Professeur des Universités , Docteur d’État es Lettres (Histoire ), ancien Ministre , (Sénégal ), ancien Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU et Chef du Bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale.

Secrétaire permanent et Coordonnateur du Prix :
Gervais Gnaka Lagoke

Autres Membres
• Madeleine Mukamabano, journaliste et productrice de radio, Ancienne animatrice de l’émission, le « Débat africain » à la RFI.
• Jean-Victor Nkolo, ancien journaliste de la BBC, de la télévision du Québec et de la Radio internationale des Pays Bas. Ancien porte-parole de l’Assemblée générale des Nations Unies et de plusieurs opérations de maintien de la paix de l’ONU.
*Jean Jacques Lumumba, petit fils de Patrice Emery Lumumba , co-fondateur et président d’« UNIS », Réseau panafricain de lutte contre la corruption ,
• Marie Roger Biloa, directrice générale du magazine « Africa International »
• Zyad Liman, Directeur général du magazine « Afrique Magazine »
• Mactar Silla, journaliste, universitaire, chef d’entreprise, expert consultant international, fondateur de Label TV et Label Radio, ancien Directeur général de TV5 Afrique
• Frejus Quenum , Directeur général adjoint TV et radio Deutsche Welle Afrique

Article 12 :

Le moment venu et dès que les moyens le permettront, les jurés pourront recevoir une indemnité.

Article 13 :

L’examen des œuvres en compétition devrait avoir un impact significatif et durable sur la conscience collective africaine. Ces œuvres devraient être le reflet de l’Excellence et demeurer pertinentes et en conformité avec les recommandations du présent règlement intérieur.

Taille de la Production Audiovisuelle
vidéos : 01 mn à 26mns

Documents audios: 1mn 30 à 52 minutes

Presse Ecrite

Article de Blog: quatre cents (400) à six cents (600) mots

Article de Presse: six cents (600) mots à mille huit cents (1 800 ) mots.

Article 14 :

Le jury conduit ses travaux et délibérations conformément au présent règlement intérieur .

SECTION IV : LE PRIX

Article 15 :

Les prix seront décernés pour les catégories suivantes :

• Prix du meilleur journaliste
• Prix du reportage le plus risqué
• Prix du plus grand promoteur du Panafricanisme
• Prix du plus grand expert en médias sociaux
• Prix spécial UJPLA
• Prix du meilleur photojournaliste
• Prix du meilleur documentaire
• Prix de la meilleure biographie

Article 16 :

Une édition doit avoir lieu tous les deux ans dans une capitale africaine autre que Kinshasa et tous les deux ans à Kinshasa.
La première édition se tiendra à Kinshasa. Le fait d’alterner les lieux des cérémonies du prix contribue à l’implantation du prix Patrice Emery Lumumba et à la promotion de l’héritage de l’ex-Premier Ministre du Congo.

SECTION V : DISPOSITIONS FINALES

Article 17 :

Le jury est souverain. Ses décisions sont sans appel ni recours.

Article 18 :

Ce règlement entre en vigueur dès son adoption par le jury.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page